Obtenez 15 $ de rabais sur une commande de plus de 150 $.

Fleur d’hibiscus - biologique / équitable
Fleur d’hibiscus - biologique / équitable

Fleur d’hibiscus - biologique / équitable

Origine : Burkina Faso
Certifié Biologique
Certifié Fairtrade
Végane
1 kg
29.00 $
2.90 $ /100g
10 kg
20 kg
Description
Producteur
Avis

Parmi les nombreuses variétés d'hibiscus, seul l'hibiscus sabdariffa est consommé, généralement sous forme de tisane.

Aussi connue sous le nom d'oseille de Guinée ou hibiscus roselle, la fleur est consommée en infusion dans plusieurs pays comme l'Égypte (carcadé), la Jamaïque (agua fresca) et dans l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest (bissap).

Pour préparer une tasse d'infusion:

Laver 1 c. à soupe de fleurs rapidement sous l’eau froide. Faire bouillir dans une tasse d’eau pendant une quinzaine de minutes. Filtrer et sucrer au goût. Servir froid ou chaud.

Sa saveur acidulé rappelle la canneberge, elle est donc souvent préparée avec du sucre. On peut remplacer le sucre par un jus de fruits doux comme l'ananas, la pêche ou la mangue.

En plus de sa teneur élevée en vitamine C, on lui prête des nombreux bienfaits entre autre pour ses propriétés diurétiques et digestives.

Notre hibiscus biologique et équitable se présente sous forme de fleurs entières séchées. Elles sont cultivées par les femmes de la coopérative Coopake, notre partenaire au Burkina Faso.

Ingrédients

Fleur entières séchées d'hibiscus sabdariffa biologique

Livraison et emballage

Délai de 4 à 8 jours ouvrables après validation de la commande.


Notre politique de réduction des déchets à la source s’inspire du mouvement zéro déchet. Selon le format choisi, nous expédions les produits dans leur emballage d’origine ou dans un sac Kraft 100% compostable. Les produits sont ensuite placés dans des boîtes en carton réutilisées que vous pourrez utiliser à nouveau ou recycler.


Puisque les sacs Kraft sont minimalistes et seulement utiles pour le transport, une fois livrés chez vous, nous vous conseillons de verser vos produits dans des contenants en verre pour préserver leur qualité.

Conservation

À conserver à température pièce pour une meilleure conservation, dans un contenant hermétique, idéalement un bocal en verre, à l'abri de la lumière et de l'humidité. À consommer de préférence dans les 18 mois.

En savoir plus

Coopake

Une coopérative modèle et innovante.

Située à Orodara, une petite communauté urbaine nichée au cœur des vergers, à l’ouest du Burkina Faso, la coopérative Coopake à été créée en 1963. Aujourd’hui, elle occupe une superficie de 800 hectares de vergers et terres agricoles, cultive et transforme les mangues, les noix de cajou, le sésame, les agrumes, l’hibiscus et le karité.

La Coopake cherche avant tout à valoriser les ressources locales, tout en préservant l’environnement et en offrant du travail à des centaines de familles.

La coopérative est forte de ses centaines de membres, producteurs agricoles qui se sont regroupés pour transformer et ainsi valoriser leur production, permettant à la communauté locale de prospérer dans un des pays classés parmi les plus pauvres. Aujourd’hui, la Coopake est propriétaire de 2 unités de transformation qui offrent des emplois à presque 300 employé(e)s.

La Coopake, une des premières entreprises du pays à effectuer directement le décorticage des noix de cajou sur place plutôt que vendre les noix brutes, est aussi pionnière de l’économie circulaire avec la valorisation des coques de noix de cajou comme combustible.

Certifiée biologique depuis près de vingt ans, la coopérative et ses membres ne pratiquent aucune culture intensive, mais jardinent et entretiennent des parcelles de sésame, parsemées d’arbres à karité, manguiers, anacardiers et plants d’hibiscus.

La Coopake, entreprise de l’économie sociale est un pilier indispensable dans cette communauté éloignée des grands centres urbains. En plus du prix équitable versé aux producteurs-trices et aux bonnes conditions de travail réservées aux employé-es, la coopérative investit dans le développement socio-économique de sa communauté grâce aux primes Fairtrade. Ainsi, elle développe des programmes axés sur les besoins de la population, en particulier pour les plus démunis : accès à l’eau potable, dons alimentaires ou encore soutien financier à l’association des victimes de la poliomyélite.

Petite histoire d’un partenariat

Lors de la création d’Umano, Christian, le fondateur, souhaitait offrir des produits d’Afrique de l’Ouest, peu connus ici. En particulier les mangues séchées du Burkina Faso qui sont réputées pour leurs saveurs inimitables et qui étaient introuvables au Canada.

Lors d’un premier voyage dans ce pays en 2017, nous avons rencontré plusieurs producteurs de mangues séchées. C’est aussi lors de ce séjour que nous avons été sensibilisés aux enjeux de la production et de la commercialisation des noix de cajou, dont les pays d’Afrique de l’Ouest sont le principal producteur, mais sans en retirer aucun bénéfice.

La Coopake, située dans une région peu accessible, n’a pas pu être visitée lors de ce séjour, mais un premier contact était établi avec un représentant de cette coopérative.

C’est l’année suivante qu’une première commande de noix de cajou a été passée auprès de la Coopake : les premières noix de cajou Fairtrade ont être livrées à Montréal!

Le succès des noix de cajou n’a pas été immédiat, loin de là. Après une première année de test, nous étions même sur le point d’abandonner, tant la réponse du marché était faible. Mais, coup du sort, quelques jours avant l’échéance de renouvellement du contrat d’achat de noix de cajou à la Coopake, un documentaire sur les conditions de travail dans les centres de décorticage des cajou est venu éveiller les consciences des consommateurs.

Les prévisions de ventes étant plus positives, nous avons alors passé une deuxième commande plus importante à la coopérative. Et comme la Coopake est également productrice de mangues séchées, nous avons regroupé nos achats pour ces deux produits dès 2019-2020. Le beurre de karité et l’hibiscus sont venus s’ajouter à partir de 2022 grâce à l’intégration d’une association de productrices de beurre de karité au sein de la coopérative.

Depuis, les relations de partenariat se sont renforcées, avec un nouveau séjour au Burkina Faso en 2022, cette fois totalement consacré à mieux connaître la Coopake par une immersion dans le quotidien de la coopérative pendant une semaine.

La Coopake et Umano sont donc à l’écoute de leurs besoins respectifs et des solutions pour faire croître nos entreprises. C’est ainsi que nous progressons ensemble pour une amélioration de la qualité des produits, pour la recherche du meilleur équilibre entre un revenu équitable pour les producteurs et un prix abordable pour les consommateurs, et pour une communication fluide et transparente.